Mars – Résidence de création – Compagnie Histoire de

Le jour du coquelicot

Résidence d’écriture à Valréas

Résidence de création du 2 au 8 mars 2021

Distribution :

De Sabrina Lambert

Co-Mise en scène : Nolwenn Le Doth et Sabrina Lambert
Accompagnement Artistique :
Charlot Lemoine (Vélo Théâtre)
Avec Sabrina Lambert et Soraya Boulicot et certainement un personnage masculin
Création Musique et Vidéo :
Fabien Cartalade
Création Lumière : José Lopez
Accompagnement Construction :
Sansom Milcent
Régie : Anaëlle Michel ou
Guillaume Rolland

plus

Rencontre avec des élèves
Suite à une rencontre et un atelier philo proposé aux élèves de l’école élémentaire de Visan en octobre lors de la résidence d’écriture du spectale, la Cie reviendra faire découvrir à ces mêmes élèves des extraits de la création Le jour du Coquelicot.

La compagnie Histoire de œuvre en direction du jeune public à travers des formes pluridisciplinaires mêlant danse, chant, théâtre d’objets et théâtre d’ombres. 

Ces disciplines se mêlent pour créer un langage qui est propre à la compagnie. 

Il y a le corps, la voix, la matière, le sensible, l’esthétique, le symbolique, avec une place centrale accordée à la fabrication plastique.

La compagnie Histoire de travaille depuis 2011 à un théâtre juste et sensible, un espace de beauté, là où l’intime peut rejoindre l’universel. Ses créatrices, Fanny Farel et Sabrina Lambert travaillent à la création de formes pluridisciplinaires qui défend un théâtre pour parents et enfants, poétique et teinté d’humour. 

Le spectacle

Dans ce nouveau projet, le fil de la création suivi est celui de l’apprentissage amoureux. Cet amour filial, fraternel, familial, terreau qu’il faut espérer fertile pour l’épanouissement de l’adulte que nous deviendrons. Pour aborder cette question essentielle du lien d’amour, les artistes souhaitent explorer plusieurs pistes : les secrets de familles et les rêves enfouis au fond des cœurs d’adultes, les relations intergénérationnelles entre enfants et grands-parents. 

Après une résidence d’écriture effectuée en octobre au Centre Dramatique Des Villages, la compagnie est revenu pour travailler au plateau sur la mise en scène de ce spectacle.

Lettres d’amour 4/4

Lettres d'amour - 4/4

Chers amis,
 
Pour la Saint-Valentin, découvrez le dernier enregistrement des lettres d’amour !
Vous pouvez retrouver l’intégralité des lectures sur notre chaine Youtube.

Elles ont été enregistrées par les comédiens associés du Centre Dramatique Des Villages : 
Nolwenn Le Doth, Elsa Kmiec, Sarah Nedjoum, Julien Perrier, Gilbert Barba et Frédéric Richaud, comédiens et co-directeurs.
Prise de son et mixage : Clément Barba.

Nous remercions vivement toutes les personnes qui ont participé à cet appel aux lettres d’amour, certaines n’ont pas pu être enregistrées mais elles s’inscrivent dans une démarche généreuse et positive qui a mis du baume au cœur à toute l’équipe en cette période où nous sommes coupés de notre public.

Nous espérons que ces enregistrements seront pour vous aussi bénéfiques et que ces lettres vous apporteront de l’espoir, de la chaleur et de la joie !

Nous vous souhaitons une très belle écoute !

Annulation et report des spectacles de la saison d’hiver

REPORT DES SPECTACLES

RETROUVEZ-NOUS AU PRINTEMPS

Le spectacle vivant est depuis un an durement touché par la crise sanitaire et nous avons tenté de préserver toutes les actions culturelles que nous pouvions mener : accueil d’artistes et d’auteurs en résidence de création et d’écriture, actions d’éducation artistique envers les scolaires, lectures enregistrées de vos lettres d’amour.

Plutôt que de subir encore chaque mois de nouvelles annonces sans perspectives de reprise, nous avons décidé de reporter tous les spectacles à partir d’Avril et de vous offrir

un Printemps de spectacles
​du tonnerre de dieu !

C’est un pari que nous prenons avec vous !
Nous avons hâte de vous retrouver dans les meilleures conditions possibles et de vous faire vivre toutes ces émotions et liens humains perdus depuis quelques mois !

Nous n’avons pas abandonné l’ambition de notre beau projet d’une programmation de qualité sur notre territoire du Haut Vaucluse et d’être au plus proche de ses habitants.
Nous ne renonçons pas à permettre aux artistes de créer et de montrer leur travail et nous maintenons au maximum tous les spectacles, ateliers et représentations scolaires que nous avions programmés.
Nous continuons à rêver de ces moments forts et chaleureux ensemble, de ces merveilleuses découvertes d’auteurs, de comédiens, de textes tragiques et bouleversants ou de comédies délicieuses qui participent à construire les êtres que nous sommes, des êtres de liens, des êtres sensibles et de partage, des êtres du réel, des êtres essentiels !

Nous vous proposons de découvrir plus en détail notre programmation de printemps sur notre site dès le mois de Mars.

Alors n’hésitez pas à réserver, à vous étourdir et nourrir de spectacles, vous donnerez un signe fort de soutien à tous les acteurs du spectacle vivant ! celui de la vie !

L’équipe du Centre Dramatique Des Villages du Haut Vaucluse.

Lettres d’amour 3/4

Lettres d'amour - 3/4

Voici le troisième enregistrement des lettres d’amour.
Nous vous invitons aussi à les écouter sur notre page Facebook et sur notre chaine Youtube.

Elles ont été enregistrées par les comédiens associés du Centre Dramatique Des Villages : 
Sarah Nedjoum – comédienne associée
Elsa Kmiec – comédienne associée
Nolwenn Le Doth – comédienne associée
Julien Perrier – comédien associé
Frédéric Richaud – comédien et co-directeur du CDDV
Gilbert Barba – comédien et co-directeur du CDDV
Prise de son et mixage : Clément Barba

Belle écoute et rendez-vous dimanche prochain !

Aurianne Abécassis – Lauréate du Prix Godot 2021

Aurianne Abécassis

Lauréate du Prix Godot 2021

La délibération du Prix Godot 2021 a eu lieu le vendredi 29 janvier 2021.
Cette année ce sont plus de 14 établissements et 18 classes qui participent à cette 9ème édition.

Après la lecture effectuée dans les classes par les comédiens du Centre Dramatique Des Villages des 3 textes en lice
pour le Prix Godot, chaque élève a voté et a désigné son représentant pour donner le résultat de son vote.
 
À une large majorité, la nouvelle lauréate du Prix Godot 2021 est l’autrice 
Aurianne Abécassis avec son texte « Taïga [Comédie du réel] » 
édité aux Éditions Lansmann partenaire du Prix Godot.
© Jalhil Teïbi

© Jalhil Teïbi

Aurianne Abécassis s’adresse aux élèves qui ont participé au Prix Godot
et leur donne rendez-vous en mars pour sa remise de prix.

Elle sera accueillie par le Centre Dramatique Des Villages pour la remise du Prix Godot le 22 mars à la Criée – Théâtre National de Marseille et les 25 et 26 mars à Salle du Vignarès à Valréas.

À cette occasion, l’autrice découvrira les restitutions scéniques de son texte effectuées par les élèves dirigés par des comédiens professionnels et leurs professeurs au sein de leurs établissements.
Une dédicace spéciale et une rencontre avec l’auteur se dérouleront lors des 3 journées de restitutions.

Nous sommes heureux d’accueillir Aurianne Abecassis pour ce Prix d’écriture théâtrale en direction des établissements de la Région Sud et de favoriser ainsi l’accès à de jeunes auteurs de théâtre.

Merci à nos partenaires :

Le Prix Godot est organisé avec la Délégation Académique à l’Education Artistique et à l’Action Culturelle de l’Académie Aix-Marseille et avec le Théâtre National de la Criée à Marseille.
Les Éditions partenaires sont : Théâtrales, Lansmann, Actes Sud, Espaces 34, Solitaires intempestifs.

Lettres d’amour 2/4

Lettres d'amour - 2/4

Voici le second enregistrement des lettres d’amour.
Nous vous invitons aussi à les écouter sur notre page Facebook et sur notre chaine Youtube.

Elles ont été enregistrées par les comédiens associés du Centre Dramatique Des Villages : 
Sarah Nedjoum – comédienne associée
Elsa Kmiec – comédienne associée
Nolwenn Le Doth – comédienne associée
Julien Perrier – comédien associé
Frédéric Richaud – comédien et co-directeur du CDDV
Gilbert Barba – comédien et co-directeur du CDDV
Prise de son et mixage : Clément Barba

Belle écoute et rendez-vous dimanche prochain !

Lettres d’amour – 1/4

Lettres d'amour - 1/4

Chers amis,

Quoi de plus beau, noble et salvateur que l’Amour ?
Quoi de plus beau à exprimer et à entendre que les sentiments amoureux ?

Nous sommes tous disposés à cette empathie qui lie les êtres vivants entre eux et qui nous aide à vivre ensemble.
Nous nous inscrivons dans cette recherche de sens et de liens, c’est pourquoi nous avons lancé cet appel à candidatures au public de nous envoyer des lettres d’amour écrites ou reçues. Des lettres nouvelles ou anciennes. D’un mari, d’une femme, d’un amant,
d’une maitresse, d’un grand-père, d’une grand-mère, d’un fils, d’une fille, d’un ami, d’une amie.

Nous vous proposons de découvrir 4 enregistrements différents d’une durée de 30 minutes jusqu’à la Saint Valentin. Premier enregistrement le mardi 26 janvier et les trois autres les dimanches 31 janvier et les 7 et 14 février.

Nous vous invitons aussi à les écouter sur notre page Facebook sur laquelle nous diffuserons chaque jour des lettres d’amour différentes.
Si vous souhaitez être alerté de leur publication, n’hésitez pas à « liker » notre page !

Elles ont été enregistrées par les comédiens associés du Centre Dramatique Des Villages : 
Nolwenn Le Doth, Elsa Kmiec, Sarah Nedjoum, Julien Perrier, Gilbert Barba et Frédéric Richaud, comédiens et co-directeurs.
Prise de son et mixage : Clément Barba.

Nous remercions vivement toutes les personnes qui ont participé à cet appel aux lettres d’amour, certaines n’ont pas pu être enregistrées mais elles s’inscrivent dans une démarche généreuse et positive qui a mis du baume au cœur à toute l’équipe en cette période où nous sommes coupés de notre public.

Nous espérons que ces enregistrements seront pour vous aussi bénéfiques et que ces lettres vous apporteront de l’espoir, de la chaleur et de la joie !

Nous vous souhaitons une très belle écoute !

Bonne année 2021 !

Bienvenue dans le nouvel An !

Notre territoire est un Théâtre !

Nous y ferons éclore tout ce qui nous permettra de prendre soin de nous et du monde
qui nous entoure pour préserver farouchement ce nid de vie artistique dans notre Haut-Vaucluse :
le plaisir du divertissement, la joie d’apprendre à travers les Arts,
la nécessité de réfléchir avec des auteurs, de créer.

Notre territoire sera le théâtre d’actions culturelles essentielles
à mettre en partage, envers et contre tout.

Bonne année 2021 !

Béatrice Soulier et Yves Sanguinette,
co-présidents du Centre Dramatique Des Villages du Haut Vaucluse.

Lettres d’amour

Lettres d'amour

Les comédiens associés du Centre Dramatique Des Villages ont enregistré à la Salle de Valaurie les lectures des lettres d’Amour sélectionnées suite à l’appel à candidature lancé en novembre au tout public.
 
Plus de 100 lettres ont été envoyées ! un grand merci aux personnes qui nous ont fait ce cadeau !
 
Isabelle Gaudin de France Bleu Vaucluse notre partenaire radio, est venu faire un reportage en présence des comédiens qui seront les voix de ces lettres pour le plus grand plaisir de tous ! Découvrez le reportage : https://www.francebleu.fr/…/les-comediens-du-haut…
 
Quelques lettres seront également exposées au Château de Simiane en partenariat avec la Mairie de Valréas en janvier et février.
 
L’enthousiasme suscité par ce projet a été une source de joie pour toute l’équipe et particulièrement pour les comédiens qui les ont sélectionnées et qui les interprètent.
 
À découvrir en ligne en janvier sur notre site www.cddv-vaucluse.com, sur notre page Facebook et notre chaîne YouTube !
 
L’équipe artistique :
Sarah Nedjoum – Comédienne associée
Elsa Kmiec – Comédienne associée
Nolwenn Le Doth – Comédienne associée
Julien Perrier – comédien associé
Frédéric Richaud – comédien et co-directeur du CDDV
Gilbert Barba – comédien et co-directeur du CDDV
Clément Barba – prise de son et mixage

La culture sacrifiée : mobilisons-nous ensemble !

La culture sacrifiée : mobilisons-nous ensemble !

Communiqué de presse unitaire

Voici le communiqué de presse unitaire du monde de la culture.
Nos co-directeurs étaient présents à la conférence de presse et à la rencontre avec
Monsieur le préfet de Vaucluse, initiées par les scènes d’Avignon.

Les annonces du Premier Ministre du 10 décembre ont provoqué un élan de colère et d’incompréhension dans toutes les professions du spectacle et du cinéma. D’un seul coup, la promesse d’une demi-réouverture est devenue une prolongation de fermeture, au moins jusqu’au 7 janvier, et certainement au-delà.

La méthode surprend et n’est pas acceptable : aucune concertation comme le recommande le conseil scientifique lui-même, aucune prise en compte des protocoles sanitaires très stricts mis en place dans les lieux de spectacle et de cinéma, ou consacrés aux arts visuels, aucune prise en compte de la mobilisation et du travail des équipes artistiques et des lieux qui ont œuvré sans relâche pour être au rendez-vous !

Les lieux de culture ne sont pas traités équitablement avec les lieux de culte, aux conditions pourtant équivalentes en termes d’espace et d’accueil du public.

Des recours en référé liberté vont être déposés. Un grand nombre d’organisations s’associent à ces démarches.

La Ministre de la Culture a été dépêchée pour éteindre l’incendie en annonçant 35 millions € d’aides, un montant qui ne couvre pas l’ensemble des dégâts. Nous exigeons qu’elles soient fléchées pour soutenir l’emploi direct des artistes et technicien-ne-s et l’activité des autrices et auteurs.

Toutes les structures ne sont pas soutenues de la même manière. Toutes doivent l’être pour maintenir la vitalité de notre écosystème ! N’en laissons aucune disparaître ! Le plan de relance et la loi de finances pour 2021 sont déjà dépassés et n’apportent pas de moyens à la hauteur de la crise.

Pour que nos secteurs survivent et que le public nous retrouve, nous avons besoin de réponses à nos exigences :

– Nous voulons un soutien pour travailler quand même : résidences de création et répétitions doivent être financées ;

– Nous voulons un soutien à la diversité d’action et d’éducation artistiques et culturelle, notamment en conservatoires ;

– Nous voulons la garantie de tous les droits sociaux, dont l’accès est de plus en plus compromis (assurance chômage, sécurité sociale, protection complémentaire, médecine du travail…) ;

-Nous voulons être associés à toutes les décisions y compris sanitaires pour permettre la réouverture au plus vite et l’accueil du public en salles comme dans l’espace public.