Projet autour du spectacle « Mauvaises graines »

MAUVAISES GRAINES

UN PROJET À CONSTRUIRE ENSEMBLE !

Au cœur du spectacle, 3 adolescents défendent leur cabane menacée de destruction. Comment la cabane, élément scénographique central, devient un lieu de refuge, de confidences, de combat pour plaider la cause environnementale et finalement nous interroger sur nos modes de consommation ? 

Une pièce de théâtre engagée pour les plus jeunes, qui interroge chacun de nous sur nos actions et nos engagements.
En amont du spectacle, la compagnie propose des actions culturelles pour permettre aux publics scolaires et aux habitants du territoire de réaliser la construction d’une vraie cabane qui aura pour objectif de s’implanter dans les jardins du Naturoptère. 

Des maquettes de la cabane seront ainsi imaginées par des collégiens du collège Victor Schœlcher de St-Cécile-les Vignes et la cabane sera construite par les publics volontaires lors d’un stage au Naturoptère en avril.

En partenariat avec le naturoptère.

Le projet

Le projet commencera par des ateliers au sein du collège Victor Schœlcher de St-Cécile-Les-Vignes du vendredi 15 au lundi 18 mars. Les élèves travailleront sur la conception de 9 maquettes qui seront ensuite présentées et soumises au vote au collège Victor Schœlcher, au CDDV et au Naturoptère, dont le résultat sera communiqué le 09 avril.

A l’issue du vote, le stage de construction sera animé par une architecte de la compagnie du mardi 23 au samedi 27 avril dans le jardin du Naturoptère de Sérignan-du-Comtat. 

Tous les participants s’investiront dans un projet commun où chacun donnera de son expérience, de sa créativité et de ses astuces de bricoleur. 

Son inauguration se fera en amont du spectacle le mercredi 22 mai à 18h avec les participants, le public et les partenaires du projet. 

Vous pourrez également y découvrir l’exposition photo de Laure Néron qui aura couvert la conception des maquettes et le stage de construction. Cette exposition aura ensuite pour vocation de circuler sur tout le territoire (Collèges, Naturoptère, CDDV etc.). 

A l’issue du projet, cette cabane aura une fonction pérenne au sein du Naturoptère en tant qu’observatoire à oiseaux pour le plaisir des visiteurs. Une belle façon de mettre la culture au service de la nature.

infos pratiques

Actions et événement autour du projet

15 au 18 mars : conception des maquettes au collège Schœlcher en lien avec le dispositif « Tous à la page », travail d’écriture théâtrale et architectural basé sur l’environnement, et l’élaboration d’une cabane.

09 avril au collège Schœlcher : clôture des votes et choix de la maquette retenue 

22 mai à 18h : Inauguration de la cabane et de l’exposition photo au Naturoptère de Sérignan-du-Comtat 

22 mai à 19h : Spectacle tout public « Mauvaises graines » dans les jardins du Naturoptère, réservation auprès du CDDV

23 mai : 2 représentations scolaires devant plus de 150 élèves du Collège Schœlcher de St-Cécile-les-Vignes, de l’école Jean-Henri Fabre de Sérignan-du-Comtat, des élèves de l’école élémentaire d’Uchaux, et des collégiens de Suze-la-Rousse.

Informations pratiques concernant l’atelier de construction
+ d’infos auprès du Naturoptère au 04 90 30 33 20 ou par mail à contact@naturoptère.fr

Le petit chaperon rouge – du 12 au 16 février

LE PETIT CHAPERON ROUGE

Plateforme Locus solus en tournée du lundi 12 au vendredi 16 février

Lundi 12 février 
Collège Paul Eluard > Bollène

Mardi 13 février 
Ecole Alexandre Blanc > Bollène

Mercredi 14 février 
Collège Boudon > Bollène

Jeudi 15 février 
Ecole St Jean le Baptiste > Valréas
Ecole Josette Constant > Visan

Vendredi 16 février 
Collège Victor Schoelcher > St-Cécile-les-Vignes

Texte : Joël Pommerat
Mise en scène, jeu : Réjane Bajard, Thierry Vennesson
Costumes : Dominique Fournier
Scénographie : Philippe Sommerhalter

© Émile Zeizig

Coproductions : Centre Culturel Matisse, Ville de Noyelles Godault Ville de Douchy-les-Mines.
Avec le soutien de la Maison Folie Moulins (Lille)

La Plateforme Locus Solus est sur le territoire du Haut Vaucluse pour une tournée dans les établissements scolaires de Bollène, Valréas, Visan et St-Cécile-les-Vignes avec son spectacle « Le petit chaperon rouge ». Une pièce revisitée par Réjane Bajard et Thierry Vennesson qui est l’occasion pour presque 550 élèves de vivre un beau moment de spectacle vivant et de se raconter des histoires, conjurer la peur, rire et grandir.

Dans le cadre de sa programmation scolaire, le Centre Dramatique Des Villages du Haut Vaucluse accueille pour 10 représentations la compagnie iséroise Locus Solus avec « Le petit Chaperon rouge » dans une version du conte magistralement actualisée par Joël Pommerat.

C’est l’histoire d’une enfant au caractère bien trempé, qui vit seule avec sa mère, une mère active et débordée, elle s’ennuie beaucoup. Elle adore sa grand-mère, qui vit loin seule et malade. La petite fille décide de lui rendre visite, et tout comme dans le conte original, elle croise un loup aussi fascinant que monstrueux.

Le spectacle se joue dans une proximité avec les spectateurs. L’adresse y est directe et la représentation est ponctuée d’échanges de la scène à la salle. Sur le plateau, l’esthétique est simple et épurée pour laisser place à la puissance d’évocation du texte. Des éléments de bois bruts, comme tirés d’une vieille cabane, permettent d’évoquer par leurs agencements les différents lieux de l’histoire.

Réjane Bajard et Thierry Vennesson mettent en scène ce texte du répertoire en proposant une adaptation originale accessible aux petits comme aux grands. Une histoire universelle qui traite de la transmission, de la peur et du désir.

Lauréat du Prix Godot 2024

Parcours d'Education Artistique et Culturelle

Lauréat du Prix godot 2024

Prix littéraire

Les 550 élèves participants au Prix Godot 2024 ont fait leur choix !
Après avoir étudié les 3 textes sélectionnés par le comité de lecture et les avoir entendu à travers des lectures faites en janvier par des comédiens, ils ont choisi le texte :

Il aurait fallu qu’on nous sauve de Geoffrey DAHM
(Editions Les Bras nus)

Evan, de retour chez sa mère après avoir été en prison. Se retrouve pour la première fois confronté à la réalité du monde extérieur. Entre souvenirs du passés, et difficulté à se reconstruire une image et un avenir, il va tenter d’exister dans le regard des autres autrement que par ses fautes passées.

La suite du Prix Godot :
Fin mars
, les élèves accueilleront dans leur classe un comédien en résidence pendant 2 jours pour travailler sur la mise en voix et en espace d’extrait d’un des 3 textes sélectionnés par le comité de lecture : Mobile home de Sarah CARRE (Editions Théâtrales) – Il aurait fallu qu’on nous sauvede Geoffrey DAHM (Editions Les Bras nus) – Sisyphes de Florian PAQUE (Lansman Editeur)

En avril, tous les élèves se retrouveront pour les restitutions et la remise du Prix Godot 2024 en présence de l’auteur lauréat. Les rencontres entre élèves se dérouleront le lundi 08 avril 2024 au Théâtre National de La Criée, le jeudi 11 avril 2024 au Théâtre de La Cigalière à Bollène et le mardi 16 avril 2024 au Théâtre de La passerelle.

 

Le prix Godot, c'est quoi ?

Le Centre Dramatique Des villages du haut Vaucluse, la Criée Théâtre national de Marseille, La Passerelle – Scène nationale de Gap en lien avec leur projet artistique, développent et accompagnent des projets d’actions culturelles en faveur de l’éducation artistique et culturelle. A ce titre, les 3 structures s’associent pour accompagner le dispositif du Prix Godot, coordonné par le Centre Dramatique Des villages en partenariat avec la DAAC Aix-Marseille, et les maisons d’éditions partenaires.

Le Prix Godot propose une sensibilisation à l’écriture théâtrale contemporaine et vient s’inscrire dans le parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves.

19 classes et 16 établissements du Vaucluse, Bouches du Rhône et Hautes-Alpes sont inscrits pour l’édition 2023-24 (pour 550 élèves).

Les trois textes sélectionnés pour le Prix Godot 2024 par le comité de lecture sont :

  • Mobile home de Sarah CARRE (Editions Théâtrales)
  • Il aurait fallu qu’on nous sauve de Geoffrey DAHM
    (Editions Les Bras nus)
  • Sisyphes de Florian PAQUE (Lansman Editeur)

Les étapes en 2024 sont les suivantes : 

  • Journée de formation des enseignants engagés dans le Prix Godot. 
  • Lectures par les comédiens dans les classes se dérouleront en janvier 2024.
  • Journée de délibération le jeudi 1er février 2024 au Collège de Sainte-Cécile-Les-Vignes.
  • Résidences d’artistes entre le 25 mars et le 05 avril 2024
  • Remise du Prix GODOT 2024 et les rencontres entre élèves se dérouleront le lundi 08 avril 2024 au Théâtre National de La Criée, le jeudi 11 avril 2024 au Théâtre de La Cigalière à Bollène et le mardi 16 avril 2024 au Théâtre de La passerelle.

En partenariat

Les éditions 34, Théâtrales, Solitaires intempestifs, Lansman, Actes Sud et Les Bras nus.

En partenariat avec la ville de Bollène pour la mise à disposition de la Cigalière.

Centre Dramatique des Villages

Maison des associations - Espace Jean Duffard
43 cours Victor Hugo, 84600 Valréas
T. 04 90 28 12 51

Association loi 1901
SIREN 852 585 801 - 9001Z Arts du spectacle vivant
Licences : Catégorie Producteur PLATESV-D-2020-001036
Catégorie Diffuseur PLATESV-D-2020-001035