Pierre est un panda

Pierre est un panda

Mar. 19 janvier 14h30

Espace Pierre Sautel – Visan
Chemin de Claron

Théâtre
Jeune public à partir de 10 ans

Représentations scolaires accès tout public possible
PLACES LIMITÉES SUR RÉSERVATION AU 06 74 49 21 63 

Durée : 1h10

Tarifs :
Tarif enfant : 6€ – Tarif adulte : 8€

Distribution :

Compagnie Didascalies and Co
Production Didascalies and Co

De Christophe Pellet
Mise en scène et scénographie :
Renaud Marie Leblanc
Lumières : Erwann Collet
Costumes : Sabine Richaud
Régie vidéo et son : Virgile Capello
Régie lumières : Annaëlle Marsile-Meudun
Avec : Nicolas Guimbard, Sandra Trambouze, Maud Narboni, Valérie Trébor

© Renaud Marie Leblanc

Une belle pièce dédiée aussi bien aux enfants qu’aux adultes qui nous amène à nous questionner sur le genre et la diversité familiale.

Dans un langage simple et poétique, cette pièce aborde la question de la famille à travers les yeux de deux enfants d’une dizaine d’années.

Maria a du mal à trouver sa place dans sa famille parmi ses grands frères et son père qu’elle comprend de moins en moins. Heureusement il y a Pierre, son meilleur ami. Pierre est un petit garçon délicat qui subit les critiques de ses camarades parce qu’il n’aime pas jouer au foot, parce qu’il est un peu solitaire et… parce qu’il a deux mamans.

Lorsque la famille de Maria s’en rend compte, elle interdit à Maria de fréquenter Pierre.

Note d’intention de l’auteur – Christophe Pellet

La question de la représentation est au coeur du projet jeune public. Dans cette pièce à la dimension sociale, la valeur pédagogique réside dans la représentation, sur scène, des schémas parentaux. Le texte ne prend pas parti, mais donne à voir, simplement. C’est une des grandes forces du théâtre de représenter les choses, et de les faire exister dans le conscient des enfants.

Co production LA TRIBU ( Théâtre Massalia, Théâtre Durance, Le Pôle, Théâtre de Grasse, Théâtre du Briançonnais, Aggloscènes, Scènes & Cinés Ouest-provence), Pôle des Arts de la scène Friche Belle de mai.

Presse

La pièce est cruelle, ni dramatique, ni avec happy end. Elle montre surtout un petit garçon comme les autres, avec sa sensibilité, son vécu déjà important, et qui se trouve jugé, « chosifié », « animalisé » en doux panda inadapté, et cela par des gens qui sont précisément eux-mêmes inadaptés, ne trouvant plus leur place dans un monde qui a changé, et qui usent de leur pouvoir de nuisance en voulant à toute force culpabiliser ceux qui vivent, tout simplement, non sans éthique mais en se passant de leurs sacro-saints principes… Mediapart, Christophe Lemardelé

« Pierre est un panda » est une pièce écrite simplement, autour de dialogues qui sonnent vrai et de situations quotidiennes. Publié chez l’Arche en collection jeunesse, il a été inspiré à Christophe Pellet par les mouvements réactionnaires de la Manif pour tous : l’auteur s’est demandé comment l’attitude de rejet de la famille homosexuelle pouvait rejaillir sur un petit garçon élevé par deux femmes, et comment les interrogations sur le genre prenaient corps dans l’intimité d’une petite fille. Les scènes alternent entre les deux familles sans manichéisme : si l’une est franchement réac, l’autre reste un peu boiteuse, marquée par l’absence du père. L’interrogation sur le genre est une souffrance sociale, mais intime aussi, pour la petite fille surtout, et pour une des mamans. Il est finalement question d’amour, qui ne résout pas tout… AGNES FRESCHEL Journal Zibeline

Photos

© Renaud Marie Leblanc

Partager