Octobre – Résidence de création – Compagnie Haut les Mains

Résidence de création à Villedieu

Du 28 septembre au 3 octobre 2020
Jeune public à partir de 7 ans

Distribution :

Manipulation, construction & mise en scène : Franck Stalder
Manipulation & chant :
Caroline Demourgues
Contrebasse & arrangements :
Florent Hermet
Accordéon & arrangements : Julien Certin
Bugle & arrangements : Olivier Genevest
Construction, scénographie & création lumière : Anthony Lopez

© Florent Hermet

DRAC Auvergne Rhône-Alpes, Adami, Spedidam, DeSingel, Centre Artistique International de Flandre, Anvers (B), Fondation E.C.Art POMARET (69), Le Train Théâtre de Portes-lès-Valence (26)
Théâtre de Bourg-en-Bresse (01), Agglomération de l’ouest rhodanien (69)
Centre Dramatique des Villages du Haut-Vaucluse (84), Dieppe Scène Nationale (76), Cordonnerie – Cité de la musique de Romans/Isère (26), La Navette (Association de Coordination Culturelle du Royans) Saint-Laurent-en-Royans, (26)

plus

Rencontre avec des élèves
Pendant la résidence, les élèves de l’école primaire de Villedieu bénéficieront d’une rencontre avec l’équipe artistique et découvriront un extrait du spectacle en cours de création.

Le Centre Dramatique des Villages accueille la compagnie Haut les Mains à plusieurs reprises cette saison en présentant trois spectacles (« Histoire papier », « Choses et autres » et « Temps ») ainsi que pour une résidence de création du spectacle « Zora ».

Implantée dans la Drôme, la compagnie conduite sous l’impulsion de Franck Stalder est riche d’un répertoire de 5 spectacles mêlant marionnettes et musique.

La future création, « Zora » associera marionnettes et musique classique avec une histoire qui s’inspire de l’ouvrage d’Italo Calvino « Les villes invisibles ».

Franck Stalder crée lui-même les marionnettes qu’il manipule sur scène. Son système principal de manipulation est atypique : une organisation de tringles, fils et baguettes, mêlée de récupération et de nouveauté, qui accompagne la marionnette dans une grande autonomie. Pour chaque nouvelle création, il s’entoure de musiciens et de comédiens de divers horizons, apportant une sensibilité unique à chacune des propositions artistiques.

 

Le spectacle
Le jour où la mort lui sourit, défile sa vie passée.
Un long travelling fait de voyages dans des villes de passage.
Leurs couleurs, leurs formes et leurs parfums l’accompagnent pour un dernier départ vers… Zora.
L’amour et la mort s’unissent dans cette fable onirique pour raconter en musique la quête inexorable d’un homme à la recherche de son Éden. Une invitation au voyage.

Photos

© Florent Hermet

Partager