SOUVENIRS EXTRAORDINAIRES – APPEL À PARTICIPATION OUVERT AU TOUT PUBLIC

souvenirs extraordinaires

APPEL À PARTICIPATION OUVERT AU TOUT PUBLIC

Je me souviens…
Je me souviens !

Dans un coin de notre mémoire, de notre cœur, sur un bout de papier, un coin de journal ou au fond d’une boîte, nous avons toutes et tous des souvenirs gardés précieusement.

Moments capturés comme une photographie. Instants qui nous ont fait voir la vie, tout à coup, différemment. Évènements extraordinaires, absurdes, poétiques ou quotidiens qui nous ont fait nous sentir vivants !

LE PROJET :

Suite aux lectures radiophoniques de vos lettres d’amour, nous décidons de renouveler l’expérience en faisant appel à vos souvenirs extraordinaires.

Ni poème, ni écriture d’invention, nous recherchons des histoires réellement vécues, des témoignages écrits à la première personne, anecdotes réelles et inoubliables qui vous animent encore aujourd’hui.

Nous nous ferons à nouveau les porte-voix de vos récits pour les partager aux oreilles attentives, en quête de bonheurs immenses, de grands frissons, de joie partagée et d’émotions vives.

Une sélection sera effectuée par l’équipe artistique comme pour les lettres d’amour, afin de garder une cohérence entre tous les témoignages. Cette sélection sera enregistrée sous forme de lecture audio par des comédiens professionnels associés du Centre Dramatique Des Villages.

LES CONDITIONS :

Votre participation ne doit contenir qu’un seul texte, un seul souvenir et votre écrit doit être libre de droit !

Nous citerons uniquement les prénoms des personnes afin de respecter leur anonymat, sauf pour ceux ou celles qui souhaiteraient dévoiler leur identité.

Merci de nous adresser votre écrit (en pdf ou en word)
en indiquant : Nom / Prénom / Titre de votre écrit
par courriel à contact@cddv-vaucluse.com
ou par courrier au 43 cours Victor Hugo – 84600 Valréas

Clôture des participations :
vendredi 28 mai à 17h

Nouvelle création – « Les Vilains » – CDDV Prod

CRÉATION CDDV PROD - "LES VILAINS" D'ANDRÉ GILLE - D'APRÈS RUZZANTE

MIS EN SCÈNE PAR GILBERT BARBA

Durée estimée : 1h30

Distribution :

D’après Ruzzante
Texte André Gille

Mise en scène et scénographie : Gilbert Barba
Construction décor :
Benoit Léon et Marie Meyer
Costumes : Marie Meyer
Perruquière : Nathalie Champigny
Avec : Gilbert Barba, Benjamin Kerautret, 
Nolwenn Le Doth , Julien Perrier, Frédéric Richaud, Agnès Sighicelli
Maquette : Gilbert Barba

Coproduction : Théâtre des Halles, théâtre Massalia, Centre Dramatique Des Villages du Haut Vaucluse, réseau traverses.

La compagnie Souricière est soutenue par la Ville de Toulon, la Métropole Toulon-Provence-Méditerranée, le Département du Var, la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En partenariat avec la DRAC dans le cadre du plan de relance pour la culture en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les Vilains, ce sont plusieurs farces d’Angelo Beolco dit Ruzzante, auteur italien du 16ème siècle, assemblées et traduites par André Gille, traducteur et acteur contemporain. Son adaptation est fidèle à l’expression populaire et garde la trace de la Comedia dell’arte.

Les vilains, ce sont des paysans padouans déracinés par les guerres dont s’inspire Ruzzante. Comme avec Chaplin, la guerre, la misère, la faim, la violence font rire. Ici nous l’avons transposée au 20ème siècle, dans les années 1940. Ils sont chez nous proches des Affreux, sales et méchants d’Ettore Scola. Ces vilains-là sont cocasses, au langage fleuri proche de Rabelais. S’ils avaient une devise, ce serait : chacun pour soi et Dieu pour tous. Ils sont tour à tour dupes les uns des autres. Comme dit un personnage : l’amour est une méchante affaire !

C’est autour de l’amour que les intrigues se tissent et dévoilent les problèmes sociaux.

Angélo Beolco dit Ruzzante a écrit ces farces dans une époque agitée par les guerres et pourtant il fait rire. Ses antihéros nous touchent car ils sont une partie de nous-même et leur rusticité nous amuse. Cette pièce comprend des ruses, des filouteries, des expressions bien vertes sur l’amour, des exploits gaillards, voire du machisme, de la mauvaise foi et surtout beaucoup de naïveté.

Donc nous ferons rire sans vergogne avec ces antihéros plongés dans leurs turpitudes sociales, leur immense solitude et leurs échecs amoureux.

RÉSIDENCE DE CRÉATION – CIE BEGAT THEATER – « LA FILLE SUSPENDUE »

LA FILLE SUSPENDUE

Résidence de création à Saint-Pantaléon-les-Vignes

Du 2 au 7 mai 2021
Spectacle immersif à ciel ouvert
Tout public à partir de 12 ans

Karin Holmström
Conception et mise en scène

Chistophe Modica
Création lumière

Philippe Laliard
Direction technique

La compagnie Begat Theater fondée en 1992 à New York et implantée dans la région depuis 2004 réunit des artistes français et américains pour emmener le théâtre dans la rue, explorer les frontières entre le réel et l’imaginaire et raconter des histoires fortes et émouvantes inspirées d’auteurs contemporains.

La compagnie crée des expériences intimistes dans l’espace public. Les artistes développent de nouvelles formes d’écriture dramatique qui mettent en résonance une histoire, un lieu et le spectateur : une façon contemporaine et poétique d’aborder l’humain (le spectateur autant que le personnage de fiction), sa place dans l’espace, ses solitudes et ses interactions avec le monde. Leur nouvelle création est inspirée du roman « Marx et la poupée » de Maryam Madjidi (prix Goncourt du premier roman en 2017). Ce sont les personnages, l’écriture et une sensibilité poétique qui ont touché l’équipe car en résonance avec leur propre univers artistique.

De là découle un spectacle qui parlera du rapport à la langue, du parcours de migrante de Maryam Madjidi et du récit de la construction de son identité qui ne cesse de bouger.

plus

REPRÉSENTATION ANNULÉE
La résidence devait se conclure par une représentation le jeudi 13 mai à 19h à St-Pantaléon-les-Vignes que nous avons dû annuler au vu de la situation sanitaire.